Galeria Asymetria

L'antichambre Project by Asymetria-en-valise

Zbigniew Libera, SOMEONE ELSE, 1986/2019

Marek Piaseck, series of Dolls, 1955/1965

Yuri Mechitov/Sergei Parajanov, Conversation with Allen Ginsberg

La Galerie ASYMETRIA, fondée en 2008, par Rafal Lewandowski, première galerie privée depuis la chute du communisme en Pologne qui se concentre sur la photographie historique et artistique de la région de l'Europe centrale et orientale. Ses expositions remarquables se concentrent principalement sur les phénomènes photographiques en Pologne et en Europe centrale des années 1950 aux années 1970.

L'Antichambre Special Project :

by Asymetria-en-valise, Zbigniew Libera, SOMEONE ELSE, 1986/2019

«Quelqu'un d'autre» est une série d'autoportraits d'artistes utilisant le genre queer - inconnu dans l'art polonais à l'époque - et faisant référence aux photographies classiques de Claude Cahun. Une œuvre dont l'axe principal est redevenu la catégorie de «l'altérité» et de la perception des différents comportements sexuels par une société profondément institutionnalisée. La série de photos présente Zbigniew Libera comme un travesti vêtu de vêtements fortement associés à la sexualité féminine: bas, maquillage lumineux, sous-vêtements. La tenue étant une sorte de costume d'identité devient non seulement un masque derrière lequel un travesti cache son vrai visage, mais aussi un miroir, un catalyseur, accélérant le comportement émancipateur et retirant de l'être humain quelque chose qui définit sa partie interne.

 

Galerie Baudoin Lebon

L'Antichambre Project / l'odalisque
Horst P. Horst, Joe-Peter Witkin, Ayana V. Jackson

La galerie Baudoin Lebon créée en 1976 s'est développée de Paris à Séoul. Elle s’attache à soutenir et défendre ses artistes aux singularités fortes, promouvant une diversité de pratiques (peinture, sculpture, photographie, installation...). Ainsi, a-t-on pu y voir les premières expositions à Paris de peintres aborigènes australiens, ou y découvriri certains aspects méconnus de "ténors" de la peinture tels Dubuffet ou Michaux, Réquichot ou Bettencourt, des installations in situ de Simonds et Uematsu, ou encore un ensemble majeur de Fahlström.

Spécialisée dans la photographie moderne et contemporaine, la galerie possède également un fond important des XIXe et XXe siècles ainsi que plusieurs successions dont celle de Lisette Model. La galerie représente Joël-Peter Witkin, Patrick Bailly-Maitre-Grand, Mathieu Bernard-Reymond, Peter Knapp ou encore Franco Fontana. En 40 années d’existence, la galerie Baudoin Lebon a consolidé une réputation internationale par les artistes qu’elle représente et son dynamisme sur la scène artistique. La Galerie organise de nombreuses expositions et participe à des foires de renom : l’AIPAD à New York, Art Busan en Corée du Sud ou encore Paris Photo et Art Elysées. C’est avec ses choix éclectiques et un travail sur le long terme auprès des artistes que la galerie a su forger son identité forte.

 

Galerie Folia

La galerie Folia est un lieu qui rassemble les arts, notamment la photographie et la littérature, et place le livre au centre de sa démarche. Réunissant à la fois une galerie d’exposition, une bibliothèque et un lieu de rencontres, Folia offre une expérience multiple de la photographie, pour les professionnels, les passionnés et les amateurs. Des rencontres, conférences et tables rondes réunissent régulièrement des artistes, auteurs, philosophes et économistes pour une approche vivante des arts de l’image. Evoquant à la fois les sonorités de «photographie» et de «littérature», Folia fait aussi référence au folio, le feuillet d’un livre, comme au portefolio, objet qui permet aux artistes de rassembler leurs œuvres. « Folia » exprime ainsi cette ambition de relier, de rassembler à la fois les arts et les publics autour de la photographie.

L'Antichambre project / Anne-Lise Broyer "Madame Air"

laissez verdure…*  Anne-Lise Broyer

Rendant compte de la vie intime de George Sand, madame Air, "laissez verdure..."  se veut métaphorique et prend la forme d’un théâtre bucolique. Il s’agit de parler du paysage comme un lieu d’écriture, comme une distance qui relierait des livres entre eux, des moments de vie. Dans ce Berry, si doux en sa mélancolie, persiste, comme attaché aux lieux mêmes et aux choses, le vivant souvenir de l’écriture de George Sand. Tout ce pays est rempli d’elle ; c’est un chemin abandonné qui ne conduit nulle part : l’herbe y a poussé, verdoyante et haute, au pied des peupliers ébranchés qui montent vers le ciel gris et des chênes taillés sans cesse qui marquent de leurs corps robustes et difformes les limites des champs. Ces histoire de vies, pourraient en effet être écrites en caractères mystérieux et indélébiles, dans chaque objet, dans chaque image... L’ensemble se compose de lieux, de paysages, de visages, d’objets où chaque ébranlement de l’âme viendra affleurer dans l’expression d’une émotion profonde.

* 8 juin 1876, derniers mots prononcés par George Sand avant sa mort.

 

Ibasho Gallery

IBASHO signifie «un endroit où vous pouvez être vous-même» en japonais. IBASHO est une galerie à Anvers qui a ouvert ses portes en mars 2015 et qui présente des photographies de beaux-arts japonais allant des œuvres de célèbres photographes japonais aux plus jeunes artistes japonais contemporains ainsi que des œuvres de photographes occidentaux inspirés par le Japon. IBASHO espère montrer la polyvalence et la beauté de la photographie japonaise sous ses nombreuses formes, du brut et du non-poli au minimaliste et au calme. Comme les livres photo sont un moyen important de présenter la photographie au Japon, IBASHO s'occupe également de livres photo japonais nouveaux et anciens.

L'Antichambre Project
Focus sur  les œuvres de
Hideyuki Ishibashi et Margaret Lansink
dont les travaux ont également donné lieu à une coédition
the (M) éditions / IBASHO.

Ainsi qu'une sélection d'œuvre de photographes représentés par la galerie.

 

The (M) éditions

the (M) éditions is a publishing house founded by Marie Sepchat dedicated to the publication of art books with the purpose of recognizing the creations of contemporary artists through singular works in limited and deluxe editions. Each book is a sensory and reading experience, a demanding proposition that is often noticed on art book award lists (Les Rencontres d'Arles) (Night of the Book, Le prix Nadar, Gens d'Images 2019 for the book So it goes by Miho Kajioka).

L'Antichambre Project

Margaret Lansink, Borders of Nothingness - on the Mend 

Hideyuki Ishibashi, Other Voices

​Avec une sélection des ouvrages édités par The (M) éditions.

 

Le Plac'Art photo

Si le nom de la boutique est un clin d’œil à son exiguïté, sa graphie rectifie les données: c’est d’un placard aux merveilles qui regorge de trésors: livres épuisés collectés précieusement, éditions originales, revues d’art anciennes, catalogues d’exposition, affiches rares ou autres curiosités…Ce lieu atypique et vivant est né d’une véritable passion du propriétaire: mettre l’accent sur l’image, qu’elle nous raconte une histoire, nous émeuve ou nous choque, qu’elle soit le témoin d’un instant figé ou celui de l’intemporel.  Le Plac'art organise régulièrement des expositions : Leo Kandel, Toyohiko Yasui, Toshitsugu, Yamawaki, Joaquin Collado, Yoshiichi Hara, Shinya, Arimoto, David Nissen, Martin Bogren, Guillaume Zulii,, Hannah Modigh, Tamiko Nishimura, Takehiko Nakafuji,, Yusuke Hanazaki, Zaida Kersten, Daisuke Yokota, etc. et de nombreux lancements de livres. Les  thématiques de prédilection: Révolte, Appropriation, Okinawa, From the screen...

Le Plac'art Photo participe à Paris Vintage Photobook Fair, MIA Fair, The London, Photograph Fair, Off Print (Londres), PHOTO DOC,, Cosmos Arles Books, Photo SaintGermain, HK, Photobook Fair, 2020 Paris Photo New York

L'Antichambre Project
focus Kenshichi Heshiki, Shunji Dodo, Toyohiko Yasui
et une sélections d'incunables édités au japon
 

Centre Wallonie Bruxelles Paris

De l’underground au consacré. Le CWB contribue à promouvoir la création contemporaine et les signatures artistiques de l’ensemble des territoires d’expression de la Fédération Wallonie-Bruxelles.  Ouvert aux processus artistiques, il catalyse des développements inédits et dévoile des créations singulières. Archétype de l’anti-musée, le Centre est un espace des possibles au travers d’une programmation résolument transdisciplinaire et attentive aux formats les moins conventionnels. Il contribue à stimuler les coproductions et partenariats internationaux et cristalliser une attention en faveur de la scène  "belge". Une proposition artistique singulière à Paris : les saisons se déploient tout au long de l’année et s’articule dans une dimension résolument In-Disciplinée et hybride. 

L'Antichambre Project
focus vidéo Belge
 

Festival O.V.N.I.

OVNi Objectif Video NIce est un festival annuel qui fédére pendant trois jours le monde artistique et le monde hôtelier niçois. L'art vidéo traverse la ville de musées en lieux insolites, les hôtels deviennent des lieux d'hospitalité artistique, le salon Camera Camera propose aux galeristes de jouer avec les chambres si singulières de l'hotel Windsor.

L'Antichambre Project

Focus Pia Maria Martin

J'utilise le film comme instrument pour donner vie aux choses, pour les faire danser. Ainsi, avec cette video, j'anime le monde des objets dans un sens très littéral: je leur donne vie et leur insuffle une âme. Les pièces de mes films se déplacent comme si elles étaient mues par un bras imaginaire ou des forces invisibles. L'activité humaine crée la situation, puis se retire complètement, la laisse évoluer selon des règles que j'ai définies, et laisse l'inévitable se produire, un peu comme des fées dansant dans le jardin.

© Alta Volta Agency