Pascale Obolo

Pascale Obolo est artiste plasticienne, cinéaste, commissaire d’exposition indépendante, activiste, féministe, fondatrice, directrice et rédactrice en chef de la revue d’art Afrikadaa, entre autres activités... Des Ladies Night – 1er groupe de rap féminin en France – à la revue Afrikadaa en passant par la création de l’African Art Book Fair de Dakar et la réalisation de documentaires – notamment sur Calypso Rose – un parcours riche, engagé et inspirant…

L'Antichambre Project : Rita Alaoui  / L’Art du récit au service de l'objet

L’artiste Rita Alaoui scrute et sculpte sous un angle neuf l'histoire de l’humanité.

Elle porte son regard sur les objets du quotidien, les ruines de ses ancêtres et les vestiges de la terre. Qu’ils soient organiques, minéraux, végétaux, originaux ou matériels : « les vestiges sont le reflet de notre temps, ce dont nous avons hérité. Elles racontent l’histoire du temps qui passe. » (R.Alaoui)

Dans le cadre de cette composition où se mêlent livres d’artistes, collages, re-composition de photos de famille, d’anonymes, d’objets provenant de différentes  promenades, voyages à la recherche des trésors cachés dans les débris, de minéral et de végétal  sont convoqués des imaginaires. Le détail, le banal se transforme par le geste poétique de l’artiste en une pièce rare et unique.

Rita Alaoui ramène à la vie des objets qui ont été abandonnés, inertes, laissés sans vie, en leur créant de nouveaux corps avec des nouvelles identités et un nouveau récit où le passée, le présent, le futur se mélange à travers une poétique où l’art de l’intuition et de l’exploration est au coeur de son dispositif de travail.

S’inspirant et se nourrissant de tout objet qui rentre en contact avec son corps, son regard, et son odorat, le travail artistique de Rita Alaoui nous donne à redécouvrir un monde utopiste, fantasmagorique et sublimé, à travers la puissance du rêve.

Pascale Obolo

Rita Alaoui

Rita Alaoui est une artiste plasticienne née en 1972 à Rabat, Maroc. Elle vit et travaille actuellement à Paris.

Diplômée de la Parsons School of Design, New York, Rita Alaoui s’exprime à travers différents média: peinture, sculpture, dessin, photographie, vidéo-performance, installation, livre-objet. Faisant éclater les codes de représentations traditionnelles, sa démarche, proche de l’anthropologie et de l’archéologie, se fonde sur la recherche constante de nouvelles expressions qui tendent toutes à placer les objets, les gestes du quotidien et les éléments naturels au cœur du processus artistique. Fragments de vie décontextualisés, ces petits riens, témoins de la fragilité du monde, sont élevés au rang d’œuvres d’art. Ils interrogent la place du rêve et des liens premiers avec la nature dans une société de plus en plus robotisée mais aussi le rapport au temps et à la destruction.

Est-il encore possible de rendre au monde sa poésie, de le rendre plus habitable par la simple beauté tirée du banal et de l’infra-ordinaire, cher à Georges Perec ? Telle est la question récurrente posée par l’œuvre de Rita Alaoui.

Rita Alaoui instaure également des rapports nouveaux entre écriture et art. Elle a créé le premier Livre Objet, publié dans le monde arabe, Fragments de Vie Quotidienne (édition limitée Al Manar, Paris / soutenu par le Prince Claus Fund for Culture and Development). L’ouvrage, écrit, illustré et rehaussé par l’artiste, a été présenté lors de nombreuses manifestations dont l’Institut du Monde Arabe 2014, 2017 et fait partie de plusieurs bibliothèques spécialisées. Rita Alaoui continue de développer un travail autour du livre d’artiste.

© Alta Volta Agency